La fin de cette année aura été éprouvante et violente. Les évènements qui ont frappés notre pays marquent les signes d’une société fragilisée mais capable d’être forte et de rebondir et de faire face.

Le retour au nationalisme en Europe est la résultante de tous les évènements.

Pour être encore plus forts, il nous faut avant tout être unis, intelligents et raisonnés dans nos analyses et comportements.

La première chose à nous dire est que nous sommes acteurs de nos vies et qu’il est nécessaire de nous prendre en main.
Je suis optimiste, le potentiel existe. Une société qui avance est une société qui croit en elle et qui est motivée.
80% des entreprises en France sont des PME. Elles embauchent, elles apportent de la richesse aux communes, aux départements aux régions. Elles sont le terreau de l’économie de notre pays.
Lorsque l’on voit que plus de 100 000 postes dans l’hôtellerie sont à pourvoir, on se dit qu’il y a forcement un manque de motivation et d’envie.

Il ne faut pas croire aux solutions radicales et toutes faites. Nous devons nous appuyer sur ce qui fait le socle de nos valeurs, c’est à dire les fondements de la république et de l’humanisme.

La France à toujours été le pays des lumières, il est temps de croire en nous.

Le Maire
Jean-François CRETET
Maire Du Gué d’Alleré.